Visiter le Colisée c’est découvrir le monument le plus emblématique de Rome. C’est un incontournable à visiter impérativement lors de votre séjour dans la magnifique ville italienne.

Comme tout site touristique, sa visite se prépare. Afin d’éviter de perdre de précieuses minutes ou heures dans les files d’attente, je vous conseille d’acquérir vos tickets pour le Colisée en amont en optant pour les coupes files.

Informations avant de visiter le Colisée de Rome

Le Colisée se nommait à sa création l’amphithéâtre Flavien. Il fut renommé Colisée au Moyen-Age du fait de la présence d’une statue de Néron.

Le Colisée accueillait les combats de gladiateurs mais aussi des exécutions publiques. Aujourd’hui, le site est partiellement détruit. Le temps a fait son œuvre, le site a subi de nombreux tremblements de terre. Au moyen-âge l’homme a également œuvré en récupérant les pierres du site inutilisé pour construire d’autres monuments, dont la célèbre Basilique Saint Pierre.

visiter colisee rome vue exterieure
colisee_rome_vue_exterieure

L’histoire du Colisée de Rome

La construction du Colisée

La cité romaine était une grande amatrice des spectacles de gladiateurs. Cependant jusqu’en 29 avant JC, elle ne possédait pas encore son propre amphithéâtre. Auguste a construit le premier qui fut détruit en 64 après JC. Le Colisée dont on admire les ruines actuellement, était destiné à le remplacer.

Sa construction tardive vient de la méfiance de l’empereur envers les lieux de rassemblement, qui pour lui étaient de possibles foyers de manifestations ou révoltes. Néanmoins, il était impératif pour la cité de se doter d’un amphithéâtre, ne serait-ce que pour son économie. Vespasien, l’empereur, est réputé économe. Il souhaitait donner du travail aux personnes ruinées par la guerre plutôt que de les nourrir à ne rien fait.

Le colossal chantier débuta en 72 après JC et s’est perduré sur 3 règnes d’empereur : Vespasien puis son fils Titus et Domitien. Le Colisée fut inauguré en 80 par des jeux grandioses qui durèrent 100 jours durant lesquels 2 000 gladiateurs et 5 000 fauves sont morts.

A l’intérieur du Colisée

Le Colisée accueillait entre 50 et 75 000 spectateurs. C’était la plus grande arène jamais construite sous l’empire romain. Les spectacles débutaient à l’aube et se finissaient au coucher du soleil. L’arène, de forme elliptique, mesure 86m sur 54m. Son sol était recouvert de sable.

Le Colisée se compose de 3 parties encore visibles : l’enceinte extérieure, l’arène et les gradins dont sept étaient réservés aux sénateurs et magistrats. Le site servit pendant près de 500 ans pour les spectacles de gladiateurs ou des reconstitutions de batailles, des chasses d’animaux sauvages et aussi pour les exécutions publiques.

Au fil des siècles et de la conversion au christianisme, le lieu a perdu de son caractère festif. Il fût ensuite transformé au Moyen Age en ateliers d’artisans, forteresse ou habitations avant d’être laissé à l’abandon et détroussé pour ses pierres.

Visiter le Colisée de Rome de nos jours

Le site n’a pas perdu de sa superbe et reste le symbole de Rome. Le visiter, c’est mettre un pied dans l’empire romain et ses fastes. Le site est d’ailleurs régulièrement amélioré pour favoriser les visites touristiques.

Ainsi depuis quelque temps, il est possible de découvrir les souterrains quand on vient visiter le Colisée. Là où patientaient gladiateurs et animaux avant le spectacle ou leur mort. Le troisième niveau de l’amphithéâtre s’offre également à la visite et permet une vue magnifique.

Pour visiter le Colisée et ses coulisses, il faut réserver son billet à l’avance et opter pour une visite guidée. Attention, les places sont limitées.

arene rome vue interieure
colisee_rome_vue_interieure

Légendes et mythes du Colisée de Rome

Un bâtiment de légendes a forcément son lot de mythes. Le Colisée ne fait pas exception et c’est pourquoi, les visites organisées avec un guide sont enrichissantes.

Ainsi des découvertes récentes laissent à penser que l’amphithéâtre aurait été financé par la province romaine de Judée.

Il se dit aussi depuis 1675 que l’empereur Clément X consacra le Colisée aux martyrs chrétiens. Or, seulement deux chrétiens furent exécutés sur le site. Les persécutions avaient lieu à quelques pas, sur le Circo Massimo.

Des combats marins dans le Colisée ?

Chose surprenante, surtout lorsqu’on découvre le site sur place, des naumachies ou plus communément appelées des reconstitutions de combats navales s’y déroulaient. Et cela, avant la construction de l’hypogée qui permettait d’acheminer l’eau depuis le Tibre.

Sous le règne de Titus étaient organisées des courses de chevaux et de taureaux entraînés à nager.

Les historiens ont beaucoup débattus sur les faisabilités de rendre l’amphithéâtre suffisamment étanche pour ces jeux.

La fin des combats : Télémaque fait plier les romains

Et, enfin, une légende circule sur la cause de l’arrêt des combats de gladiateurs. En effet, le grand empereur Constantin et après lui, ses successeurs, voulurent mettre fin aux joutes. Ils se sont heurtés au peuple Romain grand friand de ces combats.

Il se murmure, qu’un moine venu d’Orient nommé Télémaque, descendit dans l’arène. Il s’interposa entre les gladiateurs avant de supplier le public de renoncer à ces combats sanguinaires.

Le peuple l’injura puis le lapida. Mais après cela, les spectacles prirent fin.

Où se trouve le Colisée à Rome ?

L’amphithéâtre du Colisée se situe au centre de la ville entre la colline de l’Esquilin et celle du Caelius.

Il a été bâti à l’est du Forum Romain, le site archéologique le plus important de la ville, qui est aussi à absolument visiter lors d’un séjour à Rome.

Comment se rendre au Colisée ?

Se rendre sur le site pour visiter le Colisée est facilement accessible en transport en commun.

  • Métro : par la ligne B en descendant à l’arrêt Colosseo. Par la ligne A, arrêt Manzoni, puis en empruntant le tramway jusqu’à l’arrêt Colisée.
  • Bus : le site est desservi par les lignes 60, 75, 85, 87 175, 810, 850 ou le minibus électrique 117 qui traversent toute la ville.
  • Tramway : les lignes 3 et 8 desservent l’arrêt Colisée.
  • A pieds : l’idéal pour flâner le nez en l’air et prendre le temps.

Comment éviter la queue pour visiter le Colisée ?

Il est préférable d’apprécier sa visite sur le site plutôt que de piétiner ou piailler dans les files d’attentes interminables juste devant.

Opter pour des billets coupe-file pour visiter le Colisée

Ces billets réservés à l’avance (disponibles ici) permette de doubler les personnes dans les files d’attente et d’entrer directement dans l’arène. Ce sont de précieuses minutes voir d’heures économisées !

billet coupe file colisee rome vrai
billet_colisee_rome

Réserver son billet pour visiter le Colisée au Forum Romain

Si toutefois, vous n’avez pas opté pour les précieux coupe-files, il est recommandé d’acheter votre billet au forum Romain ou au Palatin.

Les billets d’entrées sont combinés sur les deux sites et il y a beaucoup moins d’attente aux caisses. De plus, le ticket est valable sur deux jours consécutifs ce qui permet d’étaler ces visites sur les 3 sites.

Néanmoins, le temps d’attente est souvent de 20 minutes, soit plus important que si vous achetez un ticket sur Internet.

Il y aussi la possibilité de prendre des billets pour une visite guidée du colisée (avec Forum Romain + Mont Palatin) : Réserver ici !

Investir dans le Roma Pass

C’est un excellent choix pour votre séjour. Il offre une entrée prioritaire aux visiteurs au Colisée avec un tourniquet spécial.

Il permet en outre, d’avoir des visites gratuites ou à tarif préférentiel sur d’autres sites ainsi que la gratuite des transports en commun.

Son coût est de 28,00€ pour deux jours et il est possible de l’acheter ici.
Ou la formule 3 jours pour 38,50€ que vous pouvez acheter ici.

visite guidee colisee rome
visite_guidee_colisee

S’offrir une visite guidée

En plus de permettre une visite exceptionnelle du site avec quantités d’anecdotes historiques sur sa construction et son fonctionnement, cette option offre le privilège de s’affranchir des files d’attente.

Voici une sélection de visites guidées :

Quel est le meilleur moment pour visiter le Colisée ?

Il est recommandé d’éviter Rome en été ou du moins, pendant les périodes de canicules. Surtout avec des enfants.

Planifier une visite tôt ou tard

D’autant plus si il fait chaud, la file d’attente serait d’autant plus insupportable.

Le Colisée ouvre ses portes à 8h30, une arrivée à 8h15 sur place est recommandée. Elle permet une visite du lieu beaucoup plus intimiste car il y a moins de touristes.

Privilégier lors d’une première découverte la zone supérieure avec ces splendides points de vue.

Eviter les premiers dimanche du mois et le lundi suivant

En Italie, les musées publics sont gratuits les premiers dimanche du mois. Cela peut paraître une bonne astuce, malheureusement les sites sont pris d’assaut.

De la même manière, il faut éviter les lundis suivants ces dates où beaucoup de touristes sont encore présents dans la ville.

Bannir les fêtes religieuses pour visiter le Colisée

La ville de Rome comporte la cité catholique du Vatican, haut lieu des fêtes religieuses. Les touristes se rendant dans la cité vont obligatoirement être présents à Rome et rendre les visites plus compliquées.

Il vaut mieux donc éviter de se rendre à Rome :

  • le 6 janvier (Epiphanie),
  • le week-end de Pâques,
  • en mai lors de l’Ascension et de la Pentecôte,
  • le 15 août (Assomption),
  • le 1er novembre (la Toussaint) et fin décembre (Noël).

Conseils et astuces pour visiter le Colisée

Privilégier les billets avec audio-guides

Les guides touristiques sont en général plutôt succinct sur l’histoire du Colisée. Sur place, peu de signalisation de présente. Le mieux est de réserver un guide en avance.

Si cela n’est pas possible, l’audio-guide est vraiment très bien fait, pour un coût de 8€.

Si tu prévois de passer 3 jours à Rome et d’utiliser les transports, je te recommande la carte 72h des transports en commun. Tu peux utiliser le bus, le métro et le tram gratuitement. Il y a même un transfert aller depuis l’aéroport !

Attention aux photos souvenirs

Depuis novembre 2015, il est interdit de se déguiser en centurion de l’armée romaine pour poser avec les touristes devant les monuments de la ville.

Devant le Colisée, vous allez peut-être rencontrer des centurions ou des gladiateurs. Attention, c’est souvent des pièges à touristes.

Emporter de l’eau avec vous

Ne négligez pas de vous hydrater surtout l’été. Il faut prévoir d’emporter avec vous une bouteille d’eau pour votre visite. Ce serai dommage d’abréger votre découverte du site pour cause de grande soif.

Il y a des fontaines à l’intérieur pour remplir vos bouteilles. Les bouteilles pleines et/ou en verre sont interdites à l’entrée.

Infos pratiques pour visiter le Colisée

porte entree rome
entree_colisee_rome

Les horaires d’ouverture du Colisée

Suivant la période et la durée des journées, les horaires de fermeture pour visiter le Colisée de Rome fluctuent.

  • Dernier dimanche d’octobre au 15 février : fermeture à 16h30
  • 16 février au 15 mars : fermeture à 17h
  • 16 mars au dernier samedi de mars : fermeture à 17h30
  • Dernier dimanche de mars au 31 août : fermeture à 19h15
  • 1er au 30 septembre : fermeture à 19h
  • 1er octobre au dernier samedi d’octobre : fermeture à 18h30.

Pour tous ces horaires, les caisses ferment 1 heure avant. Passé cet horaire, il n’est plus possible d’acheter un billet ou d’entrée, même avec un coupe-file.

Le site est ouvert toute l’année sauf le 25 décembre et le 1er janvier. Tous les autres jours fériés, il est possible de se rendre dans l’amphithéâtre.

Concernant la visite de l’Hypogée ou du 3ème rang de gradins, cela se fait sur réservation au : +39-06-39967700 ou lors des visites guidées organisées, ici.

Combien de temps dure une visite du Colisée ?

Sans guide ou audio-guide, la visite du Colisée dure en général entre 1 heure et 1h15, une fois entré sur le site. Avec un guide ou un audio-guide, il faut ajouter 30 à 45 minutes.

Accès aux WC

Les toilettes sont au rez-de-chaussée pas très loin de l’entrée. Il faut là aussi prévoir de l’attente, environ 15 min, surtout pour la file dame. C’est à prendre en compte dans le cadre d’une visite guidée.

Les contrôles de sécurité et objets interdits

Comme dans la majorité des sites touristiques romains tu trouveras des portiques de sécurité à l’entrée avant de visiter le Colisée. Les contrôles sont presque similaires à ceux des aéroports. Il faut vider ces poches et passer ses sacs à travers un appareil à rayons X. Le visiteur quant à lui, passe à travers un portique détecteur de métal. Il n’est heureusement pas nécessaire d’ôter chaussures et ceinture.

Il est possible d’entrée dans l’amphithéâtre avec un petit sac à dos. Par contre, valises, gros sacs à dos backpack sont interdits.

Les objets dangereux comme les armes, les couteaux, feux d’artifices ou objets explosifs comme un spray déodorant sont interdits.

Et comme évoqué plus haut, il est aussi interdit de pénétrer sur le site avec des bouteilles en plastique pleines. Les bouteilles en verre sont aussi proscrites.

Visiter le Colisée : Attention aux pickpockets

Qui dit touristes, dit bien souvent pickpockets. Visiter le Colisée ne fait pas exception. Il faut bien surveiller ces objets personnels et rester vigilent.

Aussi, éviter d’emporter des objets de valeur, notamment dans votre sac à dos. Si possible, porter votre sac à dos sur le ventre. Il vaut mieux éviter de glisser son portefeuille ou son téléphone dans la poche arrière du pantalon.

De la même manière, lorsque vous prenez une photo, gardez vos affaires en main. Les pickpockets sont rapides et courent très vite !

Visiter le Forum et le Palatin

Les deux sites sont à proximité du Colisée. Donc si tu viens pour visiter le Colisée de Rome, il est sympa de découvrir ces deux lieux historiques.

Je vous conseils l’article sur Visiter le Forum Romain et Mont Palatin pour plus d’information.

Par ailleurs, il est recommandé dans le cas où vous n’aurez pas pris vos coupes file en ligne, d’acheter votre billet au mont Palatin, au guichet de la rue Via di San Gregorio.

visiter mont palatin forum romain
mont_palentin_forum_romain

Petite histoire du Mont Palatin

Le mont Palatin est une des sept collines de Rome. Il est au centre de l’ancien Rome avec un accès direct sur le forum Romain. C’est une colline mais pas très escarpée. Elle est facile d’accès et offre un magnifique point de vue sur la ville et ces ruines.

Son nom Palatin provient d’imposantes demeures des empereurs, palais. Ces vestiges sont encore visibles sur la colline. Elles sont très impressionnantes.

Un ancien monastère abrite des restes archéologiques trouvés sur la colline et les expose au public.

Il est également possible de visiter la grotte où avaient été recueillis par une louve, Romulus et Rémus, les fondateurs de Rome suivant la légende.

Les billets pour visiter le Forum Romain

Le mont Palatin donne sur le Forum Romain qui était le centre de la vie de la cité Romaine. Là où se tenaient les bâtiments politiques ou religieux et avaient lieu les défilés, mariages et sorties des empereurs.

Le Forum fut par la suite abandonné et dépouillé des statues de marbres qui en faisaient sa richesse. Le temps et l’érosion l’ont ensuite recouvert jusqu’à ce que des fouilles archéologiques au 16ème siècle lui redonne vie.

Pour la visite de ces sites, il est recommandé d’opter pour une visite avec un guide car il y a très peu d’informations sur place. Pour réserver votre visite et bénéficier d’un coupe-file, c’est ici. A minima, prenez votre guide papier avec vous.

Si cet article vous à plus, je vous conseils celui sur le Panthéon et la Basilique Saint-Pierre, qui sont aussi des incontournables à faire à Rome.

Author

Amoureuse du voyage depuis ma plus tendre enfance, j’en est fait aujourd’hui mon quotidien. Je suis nomade digitale depuis début 2018 et je travaille tout en voyageant… Mon but est de vous donner toutes mes astuces pour préparer votre voyage à Rome !

Write A Comment